Quelles sont les origines du Ukulélé ?

Quelles sont les origines du Ukulélé

Les origines du Ukulélé ?

Le Ukulélé est un instrument de musique à corde pincées comme la guitare. En réalité, c’est un mini modèle de guitare à quatre-cordes. Il se distingue de ses homologues par une bonne prise en main : taille moins encombrante et transport facile. Très varié, il se décline en plusieurs modèles selon la tessiture. D’origine portugaise, le Ukulélé fait désormais partie de l’instrument de musique emblématique d’Hawaï. Mais, comment est-il vraiment créé ? Qui a inventé le Ukulélé? Comment le peut-on le reconnaître facilement ?

Le Ukulélé : c’est quoi ?

Le Ukulélé est un instrument de musiquetraditionnel de l’île de Hawaï. Il s’agit d’un petit instrument à corde pincées que l’on joue pratiquement comme le banjo, la guitare, etc. en finger picking. Il comporte une mini caisse de résonance, un manche correspondant et quatre-cordes accordées généralement en Sol-Do-Mi-La. Il embarque des mécaniques reliées à chaque corde pour accorder facilement les notes de musiques exactes.

A l’image de l’île, ce type d’instrument offre une sonorité exotique dans n’importe quel style de musique : Jazz, Blues, Rock, funk, reggae, etc. Et, le concepteur utilise en principe du bois typique de l’île pour confectionner la table d’harmonie et l’ensemble des pièces en bois du Ukulélé. Il s’agit du Koa qui est un bois massif endémique d’hawaï. Aujourd’hui, ce type de bois est devenu de plus en plus rare. Ce qui pousse les constructeurs à tourner vers d’autres types de bois comme : l’acajou, l’épicéa ou le cèdre. Ces derniers offrent donc une qualité sonore plus agréable et une longévité à votre Ukulélé. Certains utilisent du bois laminé ou du contre-plaqué, voire même en plastique. Mais, ce sont des modèles bas de gamme.

Les différentes déclinaisons du Ukulélé

Les différentes déclinaisons du Ukulélé

Doté de ces quatre-cordes pincées, le Ukulélécontient des cordes en nylons et/ou en acier. Très souvent, on peut avoir des cordes en argent ou en aluminium sur les modèles haut de gamme.Mais, il existe aussi une déclinaison du Ukulélé pour faire le bon choix selon votre besoin.

Quatre sortes du Ukulélé existe dans le monde entier :

  • Le Ukulélé Soprano : c’est un modèle le plus répandu et utilisé par les musiciens. Pour vous initier à ce modèle, il fait pratiquement 30,5 cm à 35,5 cm.
  • Le Ukulélé Concert : c’est un modèle un peu plus grand que le Ukulélé Soprano. Il mesure entre 35.5 cm à 40.5 cm.
  • Le modèle Tenor, lui présente une taille encore plus imposante de 40.5 cm à 45.5 cm.
  • Le Ukulélé Baryton : c’est le plus grand modèle de Ukulélé. Il mesure dans les 45.5 cm et plus.
  • D’autres formats de Ukulélé : plusieurs sont les modèles moins connus comme le : Ukulélé à 8 cordes, les modèles de Ukulélé basse ou bien encore le Banjolélé.

D’où vient le Ukulélé : ses aïeuls, sa date de parution, etc… ?

Le Ukulélé est un instrument très fascinant qui est une meilleure adaptation de la fameuse cavaquinho. Il s’agit d’un instrument de musique traditionnel de la péninsule ibérique, notamment en Portugal.

Tout a commencé donc en 1879 lorsque le navire portugais est amarré sur la côte hawaïenne. Un certain Joao Fernandez a accompagné quelques migrants pour la culture de canne à sucre sur l’île de Hawaï.C’est un passionné du Cavaquinho qui ne s’en lasse jamais de son petit instrument à corde pincées. Avec un son agréable et d’une belle harmonie exotique, cela a semblé attirer l’attention des autochtones. Même le roi de l’époque, King David Kalakauaa adoré jouer à cette mini guitare. Cette passion lui a poussé à adopter cet instrument pour pratiquer de la musique traditionnelle hawaïenne comme le Hula. Ainsi, le cavaquinho a été légèrement adapté pour confectionner le Ukulélé.

A partir de là, le Ukulélé a pris un envol pour conquérir toute la Polynésie et tout le Pacifique, dont les Tahitiens jusqu’aux îles Samoa. Puis, sa réputation s’est élargie à travers toute l’Europe, les Etats-Unis et partout, dans le monde entier.

La grande ascension du Ukulélé à travers le monde entier

Les américains ont été vraisemblablement surpris par le Ukulélé seulement à partir de 1915. Les hawaïens ont effectué de belles prestations avec ces musiciens et la danse hula en utilisant le Ukulélé pendant l’exposition universelle Panama Pacifique. C’est surtout après ce front succès que le Ukulélé a su conquérir le reste du monde.

Entre 1919 à 1961, le Ukulélé est mis en avant dans des pièces de théâtres ou bien de film en Europe et un peu ailleurs. Concrètement, on l’a aperçu lors de la pièce Birds Of Paradisede Londres. Les français ont aussi eu une belle idée d’apprendre le Ukulélé à travers les méthodes de Maurice Chevalier vers 1925. Des grands acteurs comme Laurel et Hardy ont aussi mis en scène une séquence où ils jouent du Ukulélé. Même les légendes comme Elvis Presley a donné sa place au Ukulélé vers 1961.

Très apprécié également en Grande-Bretagne, le Ukuléléa laissé des traces implacables dans les années 30. Le prince de Galles Edouard Windsor lui-même était un adepte du Ukulélé. Certains grands artistes comme Eric Clapton, Paul McCartney et autres sont aussi de grands fans et collectionneurs du Ukulélé.

Malheureusement, entre 1960 et 1970, le Ukulélé a connu une petite mise en veille. C’est seulement vers le début des années 90 que tout redevient comme avant avec l’apparition de nouveaux titres orné du son de cet instrument hawaïen.

Quelle est la différence entre un Ukulélé et un Cavaquinho ?

Le cavaquinho est un instrument à corde pincée tout comme une mini guitare acoustique. Il est à l’origine du Ukulélé. Le cavaquinho et le Ukulélé ont un design vraiment très proche. Mais, il ne faut pas tout de même confondre ces deux instruments.

Le cavaquinho est originaire des îles Madères en Portugal.Il existe pas mal de divergence avec le Ukulélé. Il se joue avec un médiator plutôt que du finger picking du Ukulélé. L’accordage du cavaquinho se décline en deux options : en ré, sol, si, ré ou en sol, si, ré, sol. Mais, il se pourrait qu’il soit accordé à la même note que le Ukulélé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *